samedi 21 mars 2009

L'ancolie des maux



A toi belle ancolie dans l’étreinte du ciel,
Rayonne autant d’amour qu’en tes parfums exquis,
Ravive au cœur de l’homme une aurore assoupie
Puis soulage à ses maux le cri qu’il te révèle.

Dans la chair émaciée de son âme engourdie,
S'insinue la douleur retenue prisonnière,
La beauté de l'humain quand s'effondre la pierre,
Mais d'autant d'illusions la mémoire s'enfuit.

Au jardin des rosées quand renaît le printemps,
Offre-lui le secret de tes larmes écloses,
Un pétale en bouquet pour panser l'ecchymose
Et nourrir de tes pluies ses arides tourments.

Il porte en croix l'amour sur des chemins fragiles,
Convie-le d'épancher les mots qu'il se retient,
Prends-le dans tes bras et dis-lui qu'en ton sein,
Bat le cœur de ta main sur la fleur de l'exil.


Mésange, 7 février 2008



Merci à Nadine, une internaute Québécoise, pour ce joli poème, l'occasion d'une pensée amicale pour tous nos cousins de là-bas, amoureux de la langue Française.






4 commentaires:

Claudie a dit…

Nad !
Alors comme ça tu n'as pas attendu mon mail !
Merci soeurette québecoise de m'avoir fait cette excellente surprise.
Ce poème est magnifique !
Grosses bises.
Clo

C.P.C.G.B a dit…

Je suis bien de ton avis Clo, superbe poème, j'en ai d'autres en réserve que je distillerai, si Nadine est ok, (mais je crois que oui)
Bravo Mésange pour ce joli chant.
Roland

Elisabeth a dit…

C'est un vrai plaisir de lire les poèmes venant du monde entier. Ca montre bien que nous sommes tous pareils, malgré des 'nationalités' différentes. Tous, les mêmes sentiments, sensibilités, problèmes ! Dommages qu'il n'y a pas plus de politiciens poètes !!!
Merci
Elisabeth B

Valter a dit…

Je me souviens d'avoir mis le temps à comprendre. L'ancolie des maux ou Mélancolie de l'eau, un élément qui t'es symboliquement guérisseur et ressourçant pour l'âme,la fleur symbolise aussi le Saint-Esprit...un poème très profond qui enveloppe de ses images. Magnifique.