jeudi 30 avril 2009

Printemps 2009

Il est des jours
Où l'on se sent plus lourd
Qu'un nuage de boue
Qui s'abattrait sur vous.

Un coup du sort
Qui violemment vous tord
le fil de votre vie
Le casse sans merci.

Il est des nuits
Cauchemars, insomnies,
sombres miroirs reflets
De la réalité.

Et cependant,
La venue du printemps
Change la boue au vert,
Coeur plus léger, ciel clair.

Serait-ce vrai
Que tu puisses verser
Dans mon calice amer
La rosée de tes vers ?

Un jour sera
Où le mal s'en ira
Fais ton nid, temps vainqueur,
Dans la plaie de mon coeur.

lundi 13 avril 2009

Le Printemps des poètes

soirée organisée par le "Club Poésie et Chanson George Brassens" et le glacier "Le Saint Clair"


video

dimanche 5 avril 2009

Les Joutes


Le flot bleu miroite en clapotis vivaces
Un cargo lentement traverse aux carrefours
Le voilier chahuteur que des chaines tenaces
Retiennent prisonnier, égrène en vain les jours...

Deux géants harnachés de carapaces blanches
Regardent d'un œil noir vers l'avant du bateau.
Le pavois dans la main, les pieds calés aux planches.
Immenses goélands se reflètant sur l'eau !

Les rames souquent dur ! Le choc est titanesque !
Le bois gémit, craque, se soumet à l'effort...
Et les dieux de la mer, dans la lutte dantesque,
Réunissent leurs voix pour choisir le plus fort !

Leurs lances se rompent ! Puis se cabrent les barques !
Et la foule applaudit les deux hommes debout !
Les murs se teintent en rose au soleil vers les parques ...
Je m'éloigne du quai ... car au fond... je m'en fous !

Barnabé Sanchez